Business model de Mozilla

Mozilla Firefox, Thunderbird, Sunbird, Firefox OS … Tout le monde connaît aujourd’hui ce fameux nom : Mozilla. Il faut dire que Mozilla est un mastodonte dans le monde de l’Open source : des millions d’utilisateurs quotidiens, des logiciels exportés sur plusieurs plate-formes (ordinateurs, tablettes, smartphones,…).
Cet éditeur, bien que très connu, ne pourrait évidemment pas vivre sans un modèle économique établi. Ce qui nous intéresse ici, c’est  comment Mozilla peut trouver des fonds (pour embaucher du personnel, organiser des conférences, lancer des projets) alors qu’il ne monétise pas ses logiciels.

Organisation juridique

Le projet Mozilla est découpée en deux entités : Mozilla Corporation et la Fondation Mozilla. Crée en 2005, l’entreprise Mozilla est en charge du développement et du marketing de Firefox. C’est une entreprise à but lucratif, qui emploie l’essentiel du personnel du projet Mozilla.

La Fondation Mozilla quand à elle, est une association à but non lucratif, qui détient l’intégralité de la Mozilla Corporation et qui est en charge de la communauté Mozilla et de tous ses projets.

Logo de la Mozilla Foundation

Partenariats, la clé du succès ?

Mozilla a déclaré lors de son bilan 2011 163 millions de dollars de chiffre d’affaire, Fondation et Corporation confondues. La majeure partie de ses recettes proviennent des fonctions commerciales et de recherches de Firefox, via divers partenariats : Bing, Yahoo, Amazon, eBay etc … et bien sûr Google. Le partenariat le plus rentable pour Mozilla étant celui avec Google, qui se trouve pourtant être un concurrent direct du navigateur au panda roux.
Les principes de la plupart de ces partenariats sont basés sur la pré-installation d’un moteur de recherche directement intégré à l’interface de Firefox. C’est de cette façon que Google est devenu le moteur de recherche par défaut de Firefox. En somme, Mozilla vend donc un flux d’utilisateurs, qui feront gagner de l’argent au moteur de recherche en question via la publicité (des clients dans le cas de sites de ventes).

Notons que si Mozilla affichait fin 2011 une hausse de 33% de son chiffre d’affaires, fin 2012, celui-ci est passé à plus de 310 millions de dollars soit une augmentation significative : plus de 90%. Sur ces 311 M$, environ 305 proviennent directement des royalties payées par les moteurs de recherches, dont « 85% à 90% » proviennent de Google. Si Mozilla est très dépendante de ce partenaire, elle produit du contenu libre de toute publicité qui est pourtant le fer de lance de beaucoup d’éditeurs de logiciels Open Source. Mozilla base donc son Business Model sur ses nombreux partenariats.

Firefox OS, de nouveaux partenariats ?

Une fois de plus Mozilla fonctionne en partenariat. Le projet Firefox OS n’échappe pas à la règle et, Mozilla a récemment conclu un partenariat avec Alcatel pour un nouveau Smartphone basé sur le système d’exploitation web de Mozilla.