Le modèle économique de Google

Google, entreprise mondialement reconnue pour proposer un nombre impressionnant de services sur internet, a, en effet, une particularité : elle le fait gratuitement !

La question qu’on peut se poser est donc : Pourquoi ?

La stratégie de Google est simple. La gratuité et la grande efficacité de ses services font que de nombreuses personnes les utilisent, puis les conseillent, et d’encore plus nombreuses personnes les utilisent etc.

Et la force de cette stratégie de fidélisation est un service Google : AdWords.

Qu’est-ce qu’AdWords ?

AdWords est le nom du système publicitaire de Google qui permet de d’afficher des publicités ou des annonces en fonction des mots-clefs que tape l’internaute ou de sa manière de naviguer sur le web.
Plus puissant encore, il ne concerne pas seulement les mots tapés sur le moteur de recherche de Google, mais sur d’autres des services proposés comme la messagerie web Gmail sur laquelle il récupère vos messages dans lesquels vous parlez de vos goûts et de ce que vous voulez, par exemple, afin de cibler les pubs affichées.
Mais, ce n’est qu’un exemple parmi d’autre, AdWords récupère aussi les résultats des moteurs de recherches des partenaires de Google, comme Amazon ou Free, mais aussi le contenu de vos sites personnels et de vos applis Smartphone.
De plus, contrairement aux médias traditionnels, Google a mis en place le CPC, c’est-à-dire le Coût Par Clic, méthode qui lie directement la performance de la publicité au prix que l’annonceur paie,

Donc du côté des annonceurs, Google arrive à proposer une publicité efficace mais en ce qui concerne les éditeurs de contenu, c’est-à-dire les propriétaires de sites ou de blogs, Google, là encore, propose un autre service : AdSense.

Les éditeurs de contenu peuvent, grâce à AdSense, commercialiser facilement leur contenu, en définissant à Google le type d’annonce souhaitée et la taille que celles-ci prendront et celui-ci les remplit avec AdWords.
Concrètement, cela revient à se faire financer pour afficher de la pub dans son jardin. Et, de même, le financement se fait au CPC : A chaque fois qu’un internaute cliquera sur la pub, l’éditeur de contenu récupérera un montant, sur lequel Google prendra, évidemment, une commission.